Arme de défense, quel modèle choisir ?

S’équiper d’une arme de défense est un très bon moyen de se protéger et de se défendre en cas d’agression. En France, les armes de défense sont classées en catégorie D, ce qui signifie que l’achat et la détention sont libres pour toutes personnes de plus de 18 ans.

Nous allons voir ensemble les différents types d’arme de défense autorisée.

 

Arme de défense à impulsion électrique

Vous trouverez dans cette gamme, les shockers électriques, le plus souvent appelés à tort « taser ».

Un shocker est reconnaissable par ces 2 électrodes qui libèrent la pulsation électrique.

Selon les modèles, vous trouverez également des options comme une lampe led intégrée, une alarme sonore ou encore une dragonne de sécurité pour mettre hors service le shocker si on vous l’arrache des mains. 

Ces armes sont redoutables et très efficaces pour neutraliser un individu menaçant.

 

 

Le principe de fonctionnement est très simple, en appuyant sur un bouton pressoir, vous allez déclencher un arc électrique entre les 2 électrodes.

Point important, il faut absolument toucher l’agresseur pour que l’effet se fasse ressentir. Les poings électriques vendus au grand public sont tous des armes de défense au contact, seul le taser x26 de la police ou de la gendarmerie nationale peut être utilisé à distance. Son usage est uniquement réservé aux forces de l'ordre.

 

Arme d’auto-défense lacrymogène

On retrouvera dans cette catégorie, les bombes lacrymogènes, spray de défense, appareil pyrotechnique à propulsion de gaz ou gel incapacitant.

La plus connue dans cette catégorie est la bombe lacrymogène. Généralement en forme cylindrique, celle-ci contient du gaz ou du gel cs ou poivre (oc). Sur la tête de la bombe, on retrouve un capuchon refermant un bouton pressoir et un orifice pour l’éjection du produit.

Avec ce type d’arme de défense, vous pouvez vous défendre sans prendre trop de risque, sans venir au contact d’un quelconque agresseur. Vous gardez une distance de sécurité de 2 mètres minimum contrairement à un taser par exemple.

Attention, il est important de se laver les mains après utilisation et de ne pas toucher ses yeux. Le gaz/ gel libéré par ce type d’arme est très irritant et peut causer de fortes démangeaisons. Les effets durent entre 10 à 20 minutes. Ce laps de temps vous laisse le temps de vous mettre en sécurité et de prévenir les personnes autour de vous.

Des règles strictes s’imposent concernant la possession d’une bombe lacrymogène. Le port et le transport de ce type d’arme de catégorie D est totalement interdit sauf en cas de motif légitime.

 

Arme de défense d’impact

Un bâton de défense peut se trouver sous 3 formes :

Premièrement, nous trouverons les bâtons télescopiques qui sont composés de 3 éléments en acier traditionnel ou trempé et de longueur différente. Il existe 3 tailles standards (40, 53 ou 66 cm). Holster, pochette à attacher à une ceinture, le transport d’un bâton télescopique est plutôt simple.

Petit conseil pour ranger votre bâton télescopique : Afin de refermer votre bâton télescopique, frappez par petits accoups le bout de votre bâton avec le talon de votre chaussure. Votre bâton doit être placé à la verticale pour faciliter la manipulation. 

A l’instar de l’arme vu précédemment, il est possible de retrouver en vente des matraques non rétractables. Fabriquées en plastique ou polymère, celles- ci sont ultra résistantes. Appelés également gourdins, ces matraques sont la plupart du temps utilisées par la police et la gendarmerie lors du maintien de l’ordre, pendant une manifestation par exemple.

Pour finir, vous pouvez acheter un tonfa, c'est une matraque droite mais avec une poignée. C'est une très bonne arme de défense mais très imposante et difficile à utiliser. Le tonfa équipe la police nationale, qui doit former ces agents à son l'utilisation. Nous recommanderons cette arme uniquement aux personnes ayant reçu une formation dans la sécurité.